Pour un petit prince par Anne-Marie

J’ai décidé ce soir
De descendre de mon perchoir
Et au fond du jardin
De faire un dessin
Pour un petit prince
Qui vit loin de ma province

J’ai planté un rosier
Que j’ai bien protégé
Et sur un petit monceau
J’ai posé un drapeau
Sur lequel j’ai dessiné
Un mouton bien coiffé
Pour un petit prince
Qui vit loin de ma province

Depuis, j’attends le soir
Où il viendra s’asseoir
Peut-être on parlera de Jule Verne
Et de ses idées modernes
On le citera à haute voix
« Seul est vraiment libre l'homme qui ne possède rien »*
Mais, rapidement, on ajoutera :
« Si ce n’est l’amitié
Foi de renard rusé. »

Et j’entendrai son rire
Sur les étoiles courir.

*Jule Verne.

12 commentaires:

  1. Et on aura toujours la couleur du blé.

    Superbement charmant, miss Anne-Ma.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :-) - Merci beaucoup Joye.

      Par contre, j'aurais peut-être dû mettre "apprivoisé' au lieu de "rusé" ;-)

      Supprimer
    2. Je peux le changer si tu veux !

      Supprimer
    3. Non, ça va ;-) Merci Joye.

      Supprimer
  2. C'est mignon tout plein Anne-Ma... :-) Ce petit prince doit compter pour toi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En voyant les roses, j'ai pensé au Petit Prince de Saint-Exupéry, une histoire que j'affectionne particulièrement. Merci Jill Bill :-)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ton mouton bien coiffé... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-D - Merci beaucoup Epamine.

      Supprimer
  4. Comme c'est beau et quelle douceur
    " Et j’entendrai son rire
    Sur les étoiles courir."

    Une belle poétesse chère Anne-Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) Merci beaucoup Bongopinot

      Supprimer
  5. un petit prince éloigné mais que tu sais bien poétiquement imager

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une petite pensée pour le Petit Prince de Saint-Exupéry. Merci Jak :-)

      Supprimer